double holster

L’histoire du Holster

par / 0 Commentaire / 30 Vues / 1 décembre 2017

Pour Wikipedia, l’histoire du Holster tient en quelques lignes, apportant son lot d’informations pertinentes. Cependant, j’ai trouvé d’autres sources qui racontent plus en amont l’historique de cet objet très représentatif de la culture américaine.

Le Holster chez les cow-boys dans une période trouble

Il était une fois dans l'ouestL’histoire du holster débute chez les cow-boys durant le 18 ème siècle. D’ailleurs le holster est toujours associé aujourd’hui aux cow-boys. A cette époque trouble, en pleine guerre civile, porter une arme était la meilleure façon de se protéger. Beaucoup arrivaient sur ce continent pour chercher fortune et ce grand territoire n’était pas encore quadrillé comme il le fallait par les forces de l’ordre. C’est d’ailleurs pour cela que les américains ont gardé cette culture avec le 2ème amendement qui autorise les citoyens américains à posséder une arme.

Non que la plupart soit nécessairement des tueurs en puissance ou des flippés de tout, mais plutôt par une tradition d’insécurité largement ancrée dans la conscience populaire de ce pays.

A l’époque des cow-boys telle que l’univers cinématographique américain nous l’a transmise, il y avait cependant des règles tacites comme ne pas tirer sur un homme qui n’était pas lui-même armé. Dans le far west, il était vital de détenir une arme, le vol de bétail, les querelles de frontières entre voisins, nécessitait d’être armé. A savoir aussi que ce pays a accueillit bon nombre de personnes très peu scrupuleuses…

Tenir une arme en main toute la journée n’était pas pratique, c’est pour cela que le holster a vu le jour. Il permettait de pouvoir transporter son arme et de la dégainer très rapidement.

Plusieurs modèles de holsters avant d’en trouver un bon

L’un des premiers holsters qui était en usage pendant la guerre civile, avait une petite boucle fixée à l’arrière de celui-ci, de sorte que la ceinture puisse y passer. Néanmoins, cet holster ne permettait pas de dégainer l’arme comme il fallait, car pour prendre son pistolet en main, il fallait plier le coude, ce qui limitait grandement la vitesse d’exécution. Il fut fabriqué des déclinaisons de cet holster, comme par exemple, avec un rabat se boutonnant au dessus du revolver.

Par la suite, mais beaucoup plus tard sont arrivés les holster Texas qui permettaient de tenir fermement l’arme contre son corps. Cette positon, permis à l’homme de dégainer plus rapidement (oui il y avait des femmes aussi ^^). Cet étui plus particulier, était attaché aux cuisses à l’aide d’une sangle en cuir ou d’une ficelle pour les moins chers. Cela avait pour but d’empêcher le pistolet de glisser le long du corps.

D’autres étuis avaient le fond troué, de manière à pouvoir tirer sans dégainer, avec un tir à la hanche, mais contrairement aux films, ce n’était pas pratique du tout. D’ailleurs, certains nient leur utilisation à cette époque.

John Bianchi le père des holsters modernes

Le Holster M-12Le plus pratique des holsters, était utilisé par les officiers chargés de maintenir l’ordre. Cet étui particulier, a été conçu de manière à permettre au doigt de pouvoir facilement se placer sur la détente et au pouce, d’atteindre le chien plus aisément. Le pistolet était donc plus incliné en avant et permettait d’être dégainé et de cibler beaucoup plus rapidement qu’avec les autres holster existants.

Vers les années 40 et 50, la mode évolua. Je parle bien de mode car les utilisateurs voulait allier l’utilité à l’élégance.

Dans les années 50, un dénommé John Bianchi, a produit des concepts totalement nouveaux. Il a totalement révolutionné l’industrie. La plus grande entreprise d’étuis porte d’ailleurs encore son nom. Il est à l’origine de holsters pour stars du cinéma et a travaillé pour John Wayne, Elvis Presley, Paul Newman et bien d’autres… Il est d’ailleurs à l’origine du holster M-12 qui est encore aujourd’hui, l’étui officiel de toutes les branches des forces armées américaines.

L’histoire du Holster
4.5 (90%) 2 votes

Poster un commentaire

Email (will not be published)